Concilier aménagement du territoire et patrimoine

Disponible au prix de 18fr. dans les principales librairies de Fribourg et Bulle, et auprès du secrétariat de Pro Fribourg, la publication de printemps de Pro Fribourg est sortie de presse! Pour soutenir l'association, rejoignez les 1300 membres, vous recevrez alors chez vous les 4 publications annuelles et soutiendrez les actions de Pro Fribourg. 

Le dernier cahier de Pro Fribourg débute avec une visite approfondie du quartier de Pérolles en compagnie de Robert Walker, membre de Pro Fribourg, professeur retraité de l’École d'ingénieurs et d'architectes de Fribourg et spécialiste de ce quartier. Il consacre son article à l’histoire de cette ancienne zone industrielle de la ville, aux derniers aménagements urbains, ainsi qu’à ses récentes constructions et projets futurs. Cette visite guidée offre un éclairage bienvenu de cet espace en perpétuelle mutation. Avec cette analyse, l’auteur tente de faire le bilan de ce qui a déjà été entrepris. Il relève les points positifs et les occasions manquées. Les nouveaux bâtiments constituent-ils un enrichissement pour la ville, d’agréables espaces extérieurs ont-ils été créés ? La réponse reste mitigée. 

La lecture se poursuit avec Stanislas Rück, chef du Service des biens culturels, dans un entretien mené par Pro Fribourg en réaction aux récentes démolitions illégales de fermes dans le district de la Gruyère. Il nous fait part des dangers qui menacent le patrimoine rural et des solutions qui pourraient remédier à la disparition – déformation des bâtiments et du paysage. Un processus qui peut réussir uniquement grâce à la prise en compte de la stratégie « Culture du bâti », une notion qui englobe tous les aspects liés à la transformation de notre espace vital. 

Le portfolio, signé Anatolio Monney, emmène le lecteur en Basse-Ville de Fribourg, à la découverte d’un patrimoine matériel qui passe presque inaperçu. Il nous fait baisser les yeux et attire notre attention sur les racloirs à chaussures, petits détails aujourd’hui obsolètes, qui font aussi la richesse de notre environnement bâti.  

Laurent Mauron, étudiant en Master of Arts en sciences historiques de l’Université de Fribourg jette un regard sur la genèse de la fondation Pro Fribourg résultante à la fois de volontés militantes de protection du patrimoine et des nouvelles aspirations écologiques de la société des années 60. Il souligne le rôle important joué par Pro Fribourg dans l’évolution des mentalités. 

L’artiste Liliane Jordan, sous la plume de l’historien de l’art Philippe Clerc, dévoile une partie de son riche et long parcours d’émailleuse. Un savoir-faire devenu rare qu’elle affûte depuis les années 50. Ses œuvres ornent de nombreux édifices, dans le canton de Fribourg, en Suisse et à l’étranger. 

Pour terminer, Sylvie Genoud Jungo revient sur les derniers rebondissements concernant l’ensemble 1900 menacé de démolition à l’Avenue de Beauregard et chemin de Richemond. L’annulation du permis de démolir par la préfecture est une victoire d’étape, mais pas encore l’assurance de leur sauvetage. Affaire à suivre…

CALENDRIER